REPRÉSENTANTS DES DEMANDEURS  

NICHOLAS MARCUS THOMPSON

Nicholas Marcus Thompson est l'organisateur du Recours Collectif Noir. Thompson, un employé de l'Agence du revenu du Canada et président du syndicat, a travaillé sans relâche pour lutter contre la discrimination systémique en milieu de travail en vain. Thompson a fait des représentations au nom des travailleurs noirs auprès du commissaire de l'agence, du ministre du Revenu national, du greffier du Conseil privé et de l'hon. Premier ministre Justin Trudeau. L'absence d'action de l'employeur et du gouvernement a conduit Thompson à mobiliser des travailleurs allant de la Commission canadienne des droits de la personne, de la Gendarmerie royale du Canada, du ministère de la Défense nationale et des Poursuites pénales du Canada pour n'en nommer que quelques-uns. Thompson s'est engagé à éliminer les obstacles systémiques qui empêchent les travailleurs noirs de participer pleinement à la vie canadienne.

"Il ne peut y avoir de changement chez nous, sans nous"

Après 30 ans dans l'application de la loi, y compris des séjours avec la Police provinciale de l'Ontario et la Police militaire canadienne, Alain Babineau a pris sa retraite en tant que sergent d'état-major de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en 2016. Il détient un Juris Doctor et un baccalauréat en droit civil de Faculté de droit de McGill, un baccalauréat en sciences sociales en criminologie de l'Université d'Ottawa, un baccalauréat en études juridiques et un diplôme d'études supérieures en résolution de conflits de l'Université Carleton.

La croyance générale solidement ancrée dans la culture policière est que chacun devrait se fier uniquement au mérite individuel pour chercher un emploi ou obtenir une promotion. Cependant, à la GRC, la réalité est plus souvent «qui vous connaissez» que «comment vous performez»! Dans la culture de la GRC, «la confiance, les normes et les réseaux» approuvés par le groupe dominant et ceux qui détiennent les «clés du succès» déterminent qui parvient à l'avancement au sein de l'organisation. En raison du manque de chiffres critiques a tout les niveaux hiérarchique, les membres noirs ont toujours eu du mal à «acquérir» ce «capital social» essentiel pour leur progression professionnelle!

ALAIN BABINEAU

BERNADETH BETCHI

Bernadeth Betchi est employée par la Commission canadienne des droits de la personne. Sa carrière dans la fonction publique a débuté à l'Agence du revenu du Canada. " Mon expérience de travail a été épuisant sur le plan émotionnel et physique. J'ai déménagé d'une équipe à l'autre, j'ai été intégré en tant qu'employé pour une période déterminée tandis que mes homologues blancs ont tout de suite obtenu des postes permanents et supérieurs ". À la Commission canadienne des droits de la personne, l'institution mandatée par la loi pour lutter contre la discrimination dans les lieux de travail fédéraux, Betchi et ses collègues noirs ont été victimes de discrimination systémique, de racisme et de microagressions.

Betchi détient une maîtrise en études sur les femmes et le genre et est également professeur de communications et de droits de la personne au Collège Algonquin à Ottawa. Betchi a également travaillé pour le cabinet du premier ministre en tant qu'adjointe aux communications de Sophie Grégoire Trudeau.

Jennifer Phillips est à l'emploi de l'Agence du revenu du Canada depuis 30 ans. Phillips dit qu'elle a connu le racisme anti-Noir tout au long de ses années de service. Phillips a reçu une promotion tout au long de son service dévoué à la population du Canada. «Je suis convaincu que ma couleur de peau a été utilisée contre moi, et contre de nombreux autres collègues noirs, en ce qui concerne les opportunités d'emploi. J'ai postulé pour de très nombreuses opportunités d'emploi, mais j'ai été jugée" infructueuse ". Les postes ont toujours été offert à une personne blanche. Après un refus constant, j'ai arrêté de postuler. "

JENNIFER PHILLIPS

DANIEL MALCOLM

Daniel Malcolm travaille à l'Agence du revenu du Canada depuis 27 ans. Malcolm se tient debout pour que les futures générations de Canadiens noirs puissent avoir accès aux emplois fédéraux aux plus hauts niveaux. « Pendant toute ma carrière à l'Agence, en tant qu'homme noir, j'ai dû garder la tête basse, et ne pas dénoncer les injustices, pour que je puisse progresser. J'ai vu comment d'autres employés noirs sont facilement mis sur liste noire lorsqu'ils s'expriment. Cela m'a affecté mentalement. Nos identités ne sont pas valorisées et notre couleur de peau est le facteur clé pour nous traiter différemment ".

Daniel Malcolm travaille à l'Agence du revenu du Canada depuis 27 ans. Malcolm se tient debout pour que les futures générations de Canadiens noirs puissent avoir accès aux emplois fédéraux aux plus hauts niveaux. « Pendant toute ma carrière à l'Agence, en tant qu'homme noir, j'ai dû garder la tête basse, et ne pas dénoncer les injustices, pour que je puisse progresser. J'ai vu comment d'autres employés noirs sont facilement mis sur liste noire lorsqu'ils s'expriment. Cela m'a affecté mentalement. Nos identités ne sont pas valorisées et notre couleur de peau est le facteur clé pour nous traiter différemment ".

DUANE GUY GUERRA

YONITA PARKES

Yonita Parkes travaille pour Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada depuis 3 ans. Dès le début, Parkes a immédiatement constaté qu'il y avait un regroupement d'employés noirs à des postes de bas niveau. Avec le temps, Parkes a appris qu'en plus du regroupement, les employés noirs en particulier sont également régulièrement soumis à la micro-agression, à la micro-surveillance et au harcèlement sur le lieu de travail. De plus, ces facteurs exacerbent et aggravent les répercussions financières et négatives sur la santé de l'exclusion des employés noirs dans la fonction publique fédérale.

Kathy Ann Samuel est à l'emploi du ministère des poursuites pénales depuis 19 ans. Pendant ce temps, elle n'a reçu qu'une seule promotion, qui était un intérim à court terme pendant 8 mois. "Quel est le point, vous êtes seulement déçu, frustré et encore plus traumatisé. Mon moral et mon esprit sont au plus bas. Je n'ai aucune confiance dans le processus. Je travaille pour Justice et pourtant la justice reste refusée pour les employés noirs".

KATHY ANN SAMUEL

MICHELLE HERBERT

Michelle Herbert est une défenseure des droits du travail basée à Toronto. En tant qu'agente des services de paiement pour Emploi et Développement social Canada (Service Canada), Michelle s'est engagée à soutenir les Canadiens qui font souvent face à des difficultés financières. Elle est une déléguée syndicale ouverte pour le Syndicat canadien de l'emploi et de l'immigration et une championne des programmes de service communautaire. De plus, Michelle siège au conseil d'administration de Black Mental Health Canada.

Stuart Philp est à l'emploi de la Gendarmerie royale du Canada depuis 18 ans. Les membres noirs de la GRC sont maintes fois oubliés pour les promotions dans le cadre d'une pratique continue d'exclusion des employés noirs.

STUART PHILP

WAGNA CELIDON

Wagna Celidon a travaillé pour le Service correctionnel du Canada pendant 28 ans. Wagna a été refusée à plusieurs reprises et renvoyée pour divers postes pour lesquels elle était extrêmement qualifiée. Des postes ont été attribués aux employés blancs malgré les plus grandes qualifications de Celidion.

En tant qu'épouse et mère de trois enfants, Shalane Rooney a décidé de s'assurer qu'elle faisait quelque chose pour leur avenir. Les événements de cette année ont changé nos vies indéfiniment. Shalane travaille pour Statistics Canads depuis 10 ans.

SHALANE ROONEY