top of page
Rechercher

ADRESSE DU RECOURS COLLECTIF DES NOIR AUX NATIONS UNIES ET APPEL AU CANADA POUR NOMMER UN COMMISSAIR


GENEVA - Le 4 décembre 2022, le Secrétariat du recours collectif noirs (ci-après « Secrétariat ») a été invité à participer aux sessions inaugurales du Forum permanent des personnes d'ascendance africaine à Genève, en Suisse. Le Secrétariat était représenté par M. Nicholas Marcus Thompson, directeur général, et M. Alain Babineau, directeur des opérations pour le Québec.


Le Secrétariat s'est joint à divers groupes de la société civile, à des représentants gouvernementaux et à des dirigeants du Canada et du monde entier pour attirer l'attention sur le fléau mondial du racisme anti-noir et pour tracer la voie à suivre pour relever une multitude de défis interdépendants.

Au cours de la visite, le Secrétariat a été invité à faire des remarques aux délégués réunis. M. Thompson a profité de l'occasion pour attirer l'attention internationale sur les défis systémiques omniprésents et persistants auxquels sont confrontés les travailleurs canadiens noirs lorsqu'ils cherchent à se joindre à la fonction publique fédérale du Canada, ainsi que sur les obstacles rencontrés lorsqu'ils recherchent des promotions. M. Thompson a déclaré ce qui suit :

Nous sommes ici aujourd'hui aux côtés d'organisations non gouvernementales canadiennes pour attirer l'attention internationale sur le racisme anti-noir et la discrimination systémique au Canada… Pendant des décennies, les travailleurs du secteur public fédéral d'ascendance africaine ont été confrontés à une discrimination importante tant au niveau de l'embauche que des promotions. Tous les travailleurs canadiens d'ascendance africaine des secteurs public et privé sont touchés de manière disproportionnée par les politiques et les pratiques qui créent des obstacles systémiques à leur embauche, leur promotion et leur avancement, ce qui entraîne leur sous-représentation flagrante dans les postes de direction…

Malgré sa rhétorique sur le désir de relever les défis vieux de plusieurs décennies du racisme anti-noir au Canada, le Canada a choisi de ne pas envoyer un haut fonctionnaire ministériel noir du parti au pouvoir pour participer à cette réunion historique. M. Alain Babineau, directeur des opérations du Secrétariat au Québec, a déclaré :

Il est consternant que le Canada n'ait même pas jugé bon d'envoyer un ministre noir du gouvernement ou un membre du Black Caucus pour y assister.

Le Secrétariat demande au Canada d'établir un commissaire à l'équité noire, semblable à l'envoyé spécial permanent sur l'antisémitisme et au nouveau représentant spécial sur l'islamophobie. Le commissaire à l'équité noire servira de champion et de conseiller spécial du gouvernement fédéral sur le racisme anti-noir aux niveaux national et international.

Le Secrétariat continuera de mobiliser les Nations Unies et d'autres organismes internationaux alors qu'il cherche à sensibiliser le monde à la réalité du racisme anti-noir au Canada. En octobre de cette année, le Secrétariat, avec le soutien d'Amnesty International, a déposé une plainte auprès du Rapporteur spécial des Nations Unies sur les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l'intolérance qui y est associée. L'organe du Conseil des droits de l'homme a accusé réception de la plainte et y répondra bientôt.



Commentaires


bottom of page